regarder ce qui nous vnr pour aller vers ce qui nous inspire

ça m’vnr

Ça t’est dĂ©jĂ  arrivĂ© de regarder un·e athlète parler de sa mĂ©thode de nage et de te dire « Mais jipĂ©pĂ©, qui l’a laissé·e prendre la parole ? » – accompagnĂ© d’un petit facepalm dĂ©sabusĂ©. Perso, ça m’arrive assez rĂ©gulièrement. Du moins, plus que je n’aimerais l’admettre.

Un jour, un·e de mes potes m’a fait confiĂ© que souvent, les personnes qui l’Ă©nervaient le plus Ă©taient celles qui faisaient preuve d’un trait de caractère qu’iel n’avait pas (encore). En l’occurence, le dĂ©bat avait Ă©tĂ© lancĂ© après avoir rencontrĂ© quelqu’un qui semblait – très – assuré·e de sa personne, aspect sur lequel l’ami·e en question travaillait. Et, effectivement, c’Ă©tait cette confiance en son style de nage qui l’avait dĂ©rangĂ©.

Jusqu’Ă  ce qu’iel me le fasse remarquer, j’avouerais que je ne m’Ă©tais jamais posĂ©e la question, vivant tranquillement ma vie de ragix de pataugeoire. Mais après tout, peut-ĂŞtre n’avait-iel pas tort. N’Ă©tais pas-je pas turbo-vnr après des Ă©changes avec des nageur·ses que je considère – encore aujourd’hui – comme des gros sharks ? Tu sais, le genre de personne qui arrive Ă  glisser un petit call to action commercial Ă  chaque fin de conversation qu’iel tient avec des potentiel·les client·es et/ou ambassadeur·rices de leur travail ? Oui mais en mĂŞme temps…. est-ce que je ne manque pas de cette compĂ©tence ? ToutafĂ© monsieur, toutafĂ© madame (oups)

Et si, donc, lorsqu’on rĂ©flĂ©chit « Ă  ce qui m’inspire dans ma vie » pour dĂ©finir ce vers quoi on aimerait tendre on ne regardait pas aussi – un peu – du cĂ´tĂ© de ces gens qui nous Ă©nervent ? (en toute modĂ©ration car l’abus de malveillance est mauvais pour la flottaison et l’hydrodynamisme)


vous referez bien quelques longueurs Ă©mile ?

Fasten your bouĂ©e, we’re about to take off

Prêt·e donc pour un petit exercice ? temps : 10min

  1. Prends un papier et un crayon ou un tĂ©lĂ©phone si tu es plus numĂ©rique de manuscrit (de prĂ©fĂ©rence waterproof si tu as l’intention de le faire les pieds dans l’eau)
  2. Pose toi deux secondes, inspire, expire, et prépare toi à être un peu tendu·e les 3 prochaines minutes
  3. Maintenant que tu es dans de bonnes conditions, pense Ă  une personne qui te vnr
  4. Je t’invite maintenant Ă  rĂ©flĂ©chir et noter : quels sont les attitudes / les comportements qui t’Ă©nervent ? Pourquoi ? Sont-ce des aspects que tu aimerais toi aussi dĂ©velopper (en toute modĂ©ration bien entendu je ne voudrais pas ĂŞtre la personne responsable de ton Ă©volution PokĂ©mon en super-connard·sse)
  5. Bonus : et, pour comparer (si tu as un peu de temps), je t’invite aussi Ă  faire la liste des personnes qui t’inspirent dans ton entourage et noter quelles sont les qualitĂ©s / compĂ©tences / attitudes dont elles font preuve que tu aimerais dĂ©velopper. Peut-ĂŞtre sont-ce les mĂŞmes Ă©lĂ©ments qui t’horripilaient chez les autres, mais exprimĂ©s diffĂ©remment ! Ă€ toi d’identifier quel Ă©quilibre tu souhaites atteindre

Si tu veux, je te laisse une mini-fiche Ă  tĂ©lĂ©charger ci-dessous. Et pour plus d’exercices pour t’aider Ă  explorer ta relation au changement, tu peux aussi dĂ©couvrir La culbute, le programme pour faire le point avant de plonger !

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *