Lifeguard #3 - Claire-Léa - Prendre confiance pour avancer

 

le dark net vs. le dark rh market

« Après x envoi de cv et aucune réponse, je te sollicite cher réseau pour que tu puisse, d’un like commentaire ou partage, m’aider dans ma recherche d’alternance / stage / CDI [rayer la mention inutile].» 

Je ne sais pas toi, mais dès que je vois passer. ce genre de post sur Linkedin, je ne peux pas m’empêcher de me demander si cette stratégie marche vraiment. Parfois, quand je vois le nombre de réactions, j’ai presque envie d’en faire un post parodique, histoire de – moi aussi – entre dans l’histoire du buzz – même si aucune offre ne me fait vraiment de l’œil.

Mais comme le recrutement et moi font 5, j’ai donc appelé Claire-Léa pour en parler puisque la RH, c’est son métier.

Après m’avoir gentiment dissuadé d’aller, moi aussi, noircir les murs Linkedin avec mes requêtes – parodiques ou non –, elle m’a éclairée sur les manières dont on peut utiliser ce réseau pour se raconter, prendre confiance et s’inspirer. En somme, tout est dans la posture.

Alors oui, l’objectif n’est pas d’ouvrir toutes les portes RH avec ses grosses palmes pour déposer un cv encore dégoulinant sur le bureau…. mais plutôt de reprendre confiance en soi puisque, comme le RH offre une sécurité de l’emploi (un peu quand même), nous aussi avons des cordes à notre arc natatoire.

(fun fact, Claire-Léa fait partie de celles et ceux qui se sont joint à Our Millennials Today pour créer le mag À l’eau)

On y parle

👉 De l’importance de changer son point de vue sur le recrutement afin d’adopter une posture plus confiante : candidater c’est offrir des compétences à une entreprise, pas quémander un emploi

👉 Storytelling et prise de recul : pour Claire-Léa, bien se connaître est essentiel pour prendre une direction qui nous ressemble. Qui plus est, cela nous permet de mieux nous raconter pour mieux attirer(via Linkedin notamment que Claire-Léa affectionne tout particulièrement)

👉 Des switchs et de la cohérence dans un parcours professionnel

👉 De l’individualité de notre parcours de vie. L’on doit effectivement reconnaitre et/ou accepter notre besoin de rentrer ou sortir des cases pour ensuite adapter notre cheminement à celui-ci

👉 RH et marché de l’emploi. « Pour vivre heureux·ses, vivons caché·es », tel semble être l’adage de certaines annonces d’emploi du darknet du recrutement. Je n’ai pas poussé le vice jusqu’à si l’on peut y être payé·e en coins mais je serais curieuse d’avoir la réponse si tu tentes le coup

Encore un grand MERCI à toi Claire-Léa d’être venue partager ta vision et conseils précieux à notre micro

👉 Par ici pour retrouver l’épisode sur Apple Podcast, Deezer et toutes les plateformes d’écoute.

Pour suivre Claire-Léa vous pouvez aller voir :

Envie de réagir ? De témoigner ? Envoie nous un message sur insta un email à hello@thewhy.xyz, on te répondra avec grand plaisir !

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *